Site sur l'albinisme


Coefficient de consanguinité individuel


Il s'agit de la probabilité pour que deux locus homologues, pris au hasard dans le génotype d'un descendant d'une union consanguine, soient occupés par deux gènes qui descendent l'un de l'autre d'un gène unique présent dans un seul ancêtre commun, donné par l'expression :

F= (1/2)^np+nm+1

np et nm représentent le nombre de générations qui séparent respectivement le père et la mère de l'ancêtre.

Ordinairement, il existe en fait plusieurs ancêtres communs au père et à la mère.


Le coefficient de consanguinité est alors obtenu en faisant la somme de leurs contributions:

F= S (1/2)^ np+nm+1

Quand il s'agit d'un mariage entre cousins germains, l'application de cette expression conduit pour les descendants à la valeur F= 1/16. Le même coefficient serait de 1/8 pour un mariage entre oncle et nièce ou entre doubles cousins germains ; il atteindrait 1/4 dans le cas d'une union entre frère et sœur.



bouton_precedent